Revue et analyse des rouges à lèvres Huda Beauty

balmain
Olivier Rousteing : l’homme de la situation mais pas l’homme de la création
28 novembre 2016
vdb
Les Ateliers de la Beauté, par les Victoires de la Beauté
13 décembre 2016

Revue et analyse des rouges à lèvres Huda Beauty

screenshot_2016-11-09-23-36-11

C’était le dernier gros lancement de Sephora avant celui de Kat von d qui arrive imminent sous peu et il était aussi attendu que celui de Anastasia Beverly Hills!

Je vais vous l’avouer, je ne connaissais pas du tout cette marque (sacrilège me diront certains) alors je me suis laissée séduire quand j’ai vu que ses rouges à lèvres mats faisaient un tabac auprès de tous et mon addiction pour ce type de produit est terrible).

screenshot_2016-11-09-23-35-39

instagram @hudabeauty

Je me renseigne au préalable sur l’origine de la marque. Après tout, c’est qui cette fameuse Huda?

En quelque mots :  15 million d’abonnés sur instagram, 1,5 million d’abonnés sur sa chaîne youtube, une vie de rêve et des cils à croquer.

Oui sa spécialité c’est les faux cils qu’elle ne cesse de porter au quotidien en soulignant le tout par une signature tendance et chic : ses rouges à lèvres mats !!

Née à Oklahoma, ayant grandi dans le Tennessee et ayant migré vers le Dubai, cette conquérante makeup a tout d’une business women. Aussi sympathique que sophistiquée, elle est l’une des pionière dans la blogosphere beauté et peut se vanter aujourd’hui d’avoir fait de son nom une marque, c’est à dire une référence beauté unique (c’est le rêve de beaucoup d’entre nous).

Cette jolie dame peut d’ailleurs passer plus d’une heure 30 à se maquiller chaque jour et se montre passionnée par le contouring.

Le jour du lancement, je me suis donc laissée tentée par quelques rouges à lèvres. Le choix des teintes est conséquent et je suis indécise mais je me laisse tenter par un nude beige, rosé et pour contraster, un vin violine digne d’une vampire glamour.

A la réception des produits, l’excitation est à son comble et un seul mot me vient à la bouche à l’application : Magnifique !

Je vous en dis plus?

Pour moi qui étudie le marketing, la plus grosse réussite de ce produit est avant tout son packaging. C’est bien connu, il faut attirer l’oeil dans un contexte de surproduction. Inspiré des boitiers de cigarettes, le rouge à lèvres donne l’impression d’être placé dans une bouche pulpeuse aux couleurs de la teinte en question. Paré de noir, de la teinte du produit et d’une inscription en rouge métallisé Beauty avec sur le coté, les logos des réseaux sociaux pour suivre l’enseigne, je me dis que la marque sait comment communiquer. Je passe outre les annonces massives sur l‘arrivée de la marque et de l’utilisation aussi régulière que conséquente de ses produits par les blogueuses. La marque est partout, mais est-ce justifié?

Tout d’abord l’odeurs : à TOMBER. il s’agit d’une odeur gourmande de coco monoï sucré qui a un goût d’été. La texture est fluide, moins opaque que ceux de Anastasia Beverly hills mais pour les teintes nude cela convient parfaitement. C’est d’ailleurs en ça que je peux le qualifier de « lingerie de bouche », aussi subtile que sexy avec une impression de non matière.

dsc_0459

Teinte Vénus

Pour ce qui est de la teinte Bombshell, il est de loin mon nude rosé favoris pour l’instant. Le résultat mat est bien au rendez-vous, il y a une belle impression de velours. Une couche suffit mais la tenue commence à se dégrader aux premiers breuvages consommés. C’est donc un 9/10

dsc_0461

Teinte Bombshell

dsc_0468

Teinte Famous

Pour la teinte vampire (Famous), fortement recommandée par l’enseigne pour un style night glamour, la couleur est au rendez vous,
vraiment jolie, un mélange de rouge vin et de violine dont l’association est juste parfaite. Mais voila, coté tenue et effet, c’est un peu la catastrophe. Pour un résultat bien opaque et uniforme, il faut passer un minimum de deux couches. Pensez-aussi à vous appliquer un contour des lèvres car le produit a la fâcheuse tendance à filer (et c’est pas beau) et lorsque vous cédez à la tentation de manger ou de boire et bien c’est pire encore ! Le produit s’effrite, s’estompe en partie, le transfère est là et vous semblez pour le coup, plus négligé que chic et c’est fort dommage. J’ai déjà eu cette mauvaise expérience
avec une teinte similaire chez Lime Crime et j’étais fort déçue.

Je vous recommande donc vivement les « nudes » mais vous mets en garde sur la tenue réelle des teintes plus foncées. Je testerai un de l’enseigne Anastasia pour savoir si cet inconvénient est propre à la teinte…

screenshot_2016-11-09-23-37-45

Instagram @hudabeauty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *